Projets / Passerelle du Château de Tintagel

Passerelle du Château de Tintagel - 16.022

Mission

Mission complète d'auteur de projet

Objet

Le projet consiste à recréer le lien qui existait autrefois et comblait le vide actuel. Au lieu d’introduire un troisième élément portant d’un côté à l’autre, nous proposons de placer deux porte-à-faux indépendants qui se rejoignent au milieu sans se toucher, ou presque... Le nouveau pont permettra d'améliorer l'expérience vécue par les visiteurs, autorisant plus de gens à découvrir le site et visant à en faciliter sa compréhension. L’accès principal se fait par la porte intérieure et offre des vues spectaculaires sur les ruines du château et l'île de Tintagel. La structure, haute de 4m50 là où elle jaillit de la roche, atteint une épaisseur de 170mm à mi-travée, avec un joint ouvert entre les deux parties. Les matériaux du pont sont simples, durables et adaptés au contexte du site. La structure principale et les balustrades sont en acier-auto-patinable, la surface de la plate-forme est faite d’ardoises et la main courante en chêne.

Particularités

Pour les éléments en contact avec les visiteurs, nous préconisons l’usage d’un grenaillage donnant un aspect plus tactil et raffiné à l’acier inoxydable, en opposition à la rugosité de l’acier auto-patinable. Le revêtement du platelage est constitué d'étroites bandes d'ardoises fixées verticalement sur un lit de sable et une couche drainante. Celles-ci sont posées sur champ dans des plateaux en acier inoxydable qui constituent la structure du pont. Le concept du pont est intrinsèquement lié à sa méthode de montage: un système de construction en encorbellement. Cette technique permet d’avancer de manière séquentielle dans le vide à partir des culées, sans avoir besoin de supports temporaires.

  • 2016

  • 2019

  • Ney & Partners - William Matthews Associates

  • English Heritage

  • Tintagel, Royaume Uni

  • 67 m

  • En construction
  • Ney & Partners - William Matthews Associates - Hayes Davidson - Emily Whitfield-Wicks